Françafrique. Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre »

  • François-Xavier Freland | Jeune Afrique |
  • Publié : Samedi le 10 Octobre 2015 07:50:57 |
  • 31042 hits |
  • Opinion |

Thomas Deltombe est journaliste, historien, et coauteur de "Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique" (éd. La Découverte, 2011).

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Jeune Afrique : Que peut-on attendre de l’ouverture des archives sur la répression menée au Cameroun pendant les années qui ont précédé l’indépendance ?

Thomas Deltombe : Cela provoque chez moi un espoir mitigé, car depuis le discours de François Hollande, début juillet, on n’en a plus entendu parler, ni côté français ni côté camerounais. Il me semble aussi que le président français ne savait pas de quoi il parlait. Il ne s’est pas agi d’une répression, comme il l’a dit, mais d’une vraie guerre. Une guerre secrète, non médiatisée, mais une guerre quand même. Et ce même si le discours des administrateurs coloniaux a été euphémisé, même si on parlait d’« interrogatoires poussés » au lieu d’actes de torture et d’« opérations de maintien de l’ordre » lorsqu’il s’agissait de véritables opérations de guerre…

Hollande s’est par ailleurs dit prêt à ouvrir les archives, mais en réalité une bonne partie de celles-ci sont déjà ouvertes. Même certains documents classés secret-défense sont déjà accessibles, sauf peut-être pour les chercheurs camerounais qui n’auront jamais le visa pour aller les consulter en France… Mais il est évident que nous n’aurions pas écrit Kamerun ! si nous n’avions pas eu la possibilité de consulter des dizaines de milliers de documents.

De quels types de documents parlons-nous ?

De procès-verbaux, qui sont parfois très allusifs, de fiches de renseignements sur certains opposants, de notes rédigées sur des prisonniers, d’articles de presse archivés… Les agents administratifs de l’époque les découpaient méticuleusement et les commentaient : « Celui-ci dit la vérité, celui-ci ment. » Tous ces détails sont des indices et parfois même des preuves. Le problème, c’est que ces documents sont dispersés géographiquement. Les archives coloniales sont à Aix-en-Provence, celles de l’armée sont à Vincennes et celles de la police à Fontainebleau.

    D’autres documents pourraient nous en dire plus sur les auteurs de la répression, sachant que la plupart étaient d’anciens officiers recyclés de l’OAS en Algérie

Sans oublier les archives diplomatiques, qui sont à Nantes, et celles de l’ONU et du Royaume-Uni, puisque le Cameroun était un territoire sous tutelle des Nations unies administré par Paris et Londres. Et puis il faut prendre en compte les archives camerounaises, qui ont récupéré une partie des archives coloniales. Certaines se trouvent aux Archives nationales de Yaoundé, mais d’autres sont tenues secrètes par l’armée.

Qu’est-ce qui pourrait être encore déclassifié ?

On espère avoir accès à certaines listes qui permettraient d’avoir une idée plus précise du nombre de morts. D’autres documents pourraient nous en dire plus sur les auteurs de la répression, sachant que la plupart étaient d’anciens officiers recyclés de l’OAS [Organisation armée secrète] en Algérie, mais aussi sur l’infiltration des maquis ou sur l’assassinat de certains opposants, comme Félix Moumié en 1960. Mais dans le fond, ce qu’il faut maintenant, c’est un vrai devoir de mémoire et une réparation de guerre.
 

SUR LE MEME SUJET : Françafrique

Françafrique : Emmanuel Macron: quel « Africain » sera-t-il ? (5107)
Françafrique : France contre Afrique : Prélude aux règlements de compte (6883)
Françafrique : Alassane Ouattara : le franc CFA se porte bien (5074)
Françafrique : Non, les pays africains ne «versent pas un impôt colonial à la France» (9163)
Françafrique : Exclusif : le jour où le franc CFA d’Afrique centrale a failli être dévalué (9892)
Françafrique : Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017 (10324)
Françafrique : Politique: Ces Franc-maçons qui gouvernent l'Afrique noire (9480)
Françafrique : Le « Y’en a marre de la France » des mouvements citoyens africains (9637)
Françafrique : « Le Cameroun a été le laboratoire de la Françafrique » (19173)
Françafrique : Bolloré poursuit France 2 jusqu'au Cameroun (9401)
Françafrique : Qui mettra fin au FCFA, quand et comment ? (8932)
Françafrique : Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains (10809)
Françafrique : Grave révélation sur le pacte colonial entre la France et quelques pays africains (14024)
Françafrique : Le groupe Bolloré réclame 50 millions d’euros de réparation à France 2 après la rediffusion d’une émission (17147)
Françafrique : Histoire : quand l'Afrique sauvait la France (28404)
Françafrique : Enquête sur le Groupe Bolloré: Grupo Pefaco réagit à la sortie de la presse française (23442)
Françafrique : Le bureau de Bolloré perquisitionné dans le cadre d’une enquête sur ses activités africaines (26550)
Françafrique : Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre » (31044)
Françafrique : Cameroun : des activistes détruisent des « symboles du colonialisme français » (31788)
Françafrique : ALTERNANCE POLITIQUE AU CAMEROUN : Français et Américains n’y peuvent rien (30059)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (1829)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (1851)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (1895)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (1846)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (1970)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (2040)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (2105)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (2749)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (5104)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (5072)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (5191)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (5182)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (5588)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (5126)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (4971)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4517)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (4480)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (2280)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (1858)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (6219)