Françafrique. Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre »

  • François-Xavier Freland | Jeune Afrique |
  • Publié : Samedi le 10 Octobre 2015 07:50:57 |
  • 30328 hits |
  • Opinion |

Thomas Deltombe est journaliste, historien, et coauteur de "Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique" (éd. La Découverte, 2011).

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Jeune Afrique : Que peut-on attendre de l’ouverture des archives sur la répression menée au Cameroun pendant les années qui ont précédé l’indépendance ?

Thomas Deltombe : Cela provoque chez moi un espoir mitigé, car depuis le discours de François Hollande, début juillet, on n’en a plus entendu parler, ni côté français ni côté camerounais. Il me semble aussi que le président français ne savait pas de quoi il parlait. Il ne s’est pas agi d’une répression, comme il l’a dit, mais d’une vraie guerre. Une guerre secrète, non médiatisée, mais une guerre quand même. Et ce même si le discours des administrateurs coloniaux a été euphémisé, même si on parlait d’« interrogatoires poussés » au lieu d’actes de torture et d’« opérations de maintien de l’ordre » lorsqu’il s’agissait de véritables opérations de guerre…

Hollande s’est par ailleurs dit prêt à ouvrir les archives, mais en réalité une bonne partie de celles-ci sont déjà ouvertes. Même certains documents classés secret-défense sont déjà accessibles, sauf peut-être pour les chercheurs camerounais qui n’auront jamais le visa pour aller les consulter en France… Mais il est évident que nous n’aurions pas écrit Kamerun ! si nous n’avions pas eu la possibilité de consulter des dizaines de milliers de documents.

De quels types de documents parlons-nous ?

De procès-verbaux, qui sont parfois très allusifs, de fiches de renseignements sur certains opposants, de notes rédigées sur des prisonniers, d’articles de presse archivés… Les agents administratifs de l’époque les découpaient méticuleusement et les commentaient : « Celui-ci dit la vérité, celui-ci ment. » Tous ces détails sont des indices et parfois même des preuves. Le problème, c’est que ces documents sont dispersés géographiquement. Les archives coloniales sont à Aix-en-Provence, celles de l’armée sont à Vincennes et celles de la police à Fontainebleau.

    D’autres documents pourraient nous en dire plus sur les auteurs de la répression, sachant que la plupart étaient d’anciens officiers recyclés de l’OAS en Algérie

Sans oublier les archives diplomatiques, qui sont à Nantes, et celles de l’ONU et du Royaume-Uni, puisque le Cameroun était un territoire sous tutelle des Nations unies administré par Paris et Londres. Et puis il faut prendre en compte les archives camerounaises, qui ont récupéré une partie des archives coloniales. Certaines se trouvent aux Archives nationales de Yaoundé, mais d’autres sont tenues secrètes par l’armée.

Qu’est-ce qui pourrait être encore déclassifié ?

On espère avoir accès à certaines listes qui permettraient d’avoir une idée plus précise du nombre de morts. D’autres documents pourraient nous en dire plus sur les auteurs de la répression, sachant que la plupart étaient d’anciens officiers recyclés de l’OAS [Organisation armée secrète] en Algérie, mais aussi sur l’infiltration des maquis ou sur l’assassinat de certains opposants, comme Félix Moumié en 1960. Mais dans le fond, ce qu’il faut maintenant, c’est un vrai devoir de mémoire et une réparation de guerre.
 

SUR LE MEME SUJET : Françafrique

Françafrique : Alassane Ouattara : le franc CFA se porte bien (3275)
Françafrique : Non, les pays africains ne «versent pas un impôt colonial à la France» (7391)
Françafrique : Exclusif : le jour où le franc CFA d’Afrique centrale a failli être dévalué (8320)
Françafrique : Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017 (8642)
Françafrique : Politique: Ces Franc-maçons qui gouvernent l'Afrique noire (7948)
Françafrique : Le « Y’en a marre de la France » des mouvements citoyens africains (8199)
Françafrique : « Le Cameroun a été le laboratoire de la Françafrique » (17583)
Françafrique : Bolloré poursuit France 2 jusqu'au Cameroun (7936)
Françafrique : Qui mettra fin au FCFA, quand et comment ? (7464)
Françafrique : Vidéo: Voici comment la France a assassiné l'un des plus grands nationalistes africains (9379)
Françafrique : Grave révélation sur le pacte colonial entre la France et quelques pays africains (12362)
Françafrique : Le groupe Bolloré réclame 50 millions d’euros de réparation à France 2 après la rediffusion d’une émission (14998)
Françafrique : Histoire : quand l'Afrique sauvait la France (26794)
Françafrique : Enquête sur le Groupe Bolloré: Grupo Pefaco réagit à la sortie de la presse française (21612)
Françafrique : Le bureau de Bolloré perquisitionné dans le cadre d’une enquête sur ses activités africaines (25014)
Françafrique : Cameroun – Thomas Deltombe : « Ce qu’il faut maintenant, c’est une réparation de guerre » (30330)
Françafrique : Cameroun : des activistes détruisent des « symboles du colonialisme français » (31063)
Françafrique : ALTERNANCE POLITIQUE AU CAMEROUN : Français et Américains n’y peuvent rien (29389)
Françafrique : La fermeture d’Afrique Média est un message fort et codé du régime maffieux de Paul Biya aux Camerounais (30310)
Françafrique : Afrique Média n’émet plus (37674)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Elecam : Décret portant nomination du Président et du Vice-Président du Conseil Electoral d' « Elections Cameroon » (ELECAM) (884)
Elecam : Décret portant nomination de membres du Conseil Electoral d' « Elections Cameroon» (ELECAM) (755)
Elecam : Décret portant renouvellement du mandat de certains membres du Conseil Electoral d' « Elections Cameroon » (ELECAM) (880)
Crise Anglophone : Décret portant nomination du Secrétaire Général de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (806)
Crise Anglophone : La situation à la Camair-Co, la crise anglophone et la gouvernance en couverture des journaux camerounais (1073)
Cameroun - Corruption : Antoine Félix Samba : L’administrateur civil aux multiples visages (1107)
Cameroun - Transports : Assemblage de véhicules au Cameroun : Les chinois cherchent toujours un site (1092)
Crise Anglophone : Affaire Ayah Paul : La famille accuse le gouvernement d’intimidation (1096)
Cameroun - Santé : Un nouveau vaccin contre le paludisme (1025)
Lutte contre Boko Haram : Ahmed Abba écope de dix ans de prison (1307)
Cameroun - Ligue 1 : Bamboutos FC : Faut-il y croire ? (1059)
Afrique : Dans l’état actuel, l’Afrique Noire et francophone surtout ne va nulle part (1105)
Cameroun - Sécurité : Triomphe de la promotion « Paix et Emergence » de l’Emia:178 nouveaux officiers prêts à servir (2300)
Cameroun - Transports : Véhicules Made in Cameroon: les dernières formalités à remplir (2350)
Cameroun - Economie : La Banque mondiale offre aux start-up camerounaises la possibilité de bénéficier d’un programme d’incubation de 5 mois (2278)
France : Deux candidats ''anti-système'' pour l'Elysée (2965)
Lutte contre Boko Haram : « Boko Haram a subi de cuisantes défaites » déclare Paul Biya (3662)
France : Présidentielle française 2017: jour de vote (3663)
Femmes : Les conseils pour nettoyer son foie naturellement (6413)
Femmes : La justice l’oblige à prouver… qu’il n’aime plus sa femme! (6072)