Cameroun - Santé. Cameroun : le scandale des bébés volés

  • Christophe Lele | Afrik.com |
  • Publié : Mardi le 31 Janvier 2012 06:47:18 |
  • 26996 hits |
  • Société |

L’hôpital Gynéco-Obstétrique de Ngoussou, à Yaoundé, accusé de trafic d’enfants

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Depuis six mois, l’hôpital Gynéco-obstétrique de Ngoussou à Yaoundé est au cœur d’un scandale de bébé volé. Vanessa, jeune mère de 17 ans, campe depuis le 20 aout dans cette hôpital où elle réclame son bébé disparu, tout juste après son accouchement. Son histoire met à nu un vaste réseau de trafic, et une insécurité permanente dans les hôpitaux camerounais. Reportage.
L’hôpital Gynéco-obstétrique de Ngoussou, à Yaoundé, trafiquant de bébé ? L’histoire de Vanessa Tchatchoum, fait la Une de la presse camerounaise depuis plus de 6 mois. Même la presse gouvernementale, généralement plus réservée, s’y intéresse désormais. Assise sur son lit de maternité qu’elle occupe depuis son accouchement en août 2011, elle raconte son histoire : « J’ai accouché en août 2011 à l’hôpital Gynéco obstétrique de Ngousso, un enfant né avant terme. Il a été conduit à la couveuse, et depuis ce jour il a disparu. Je n’ai même pas pu prendre mon enfant dans mes bras. Afin de réclamer la vérité sur cette affaire, et retrouver mon enfant, j’ai décidé de faire un sitting ici, dans cette maternité, jusqu’à ce que les responsables de l’hôpital me rendent mon bébé » raconte-elle, visiblement affaiblie. Durant tout son séjour dans cet hôpital public, elle est soutenue par sa mère, vendeuse au marché, qui lui apporte à manger depuis six mois.

La presse menacée

Le 15 janvier, le quotidien Le Jour diffuse un dossier de deux pages sur le sujet, et ce qui était considéré comme un fait divers est repris par presque tous les journaux. L’affaire éclate et, enfin, les autorités sanitaires décident de se prononcer. « L’enfant aurait été volé par une fille qui serait entrée dans l’hôpital et qui aurait enlevé l’enfant dans la couveuse sans éveiller le moindre soupçon », affirme un responsable. La presse locale décide d’en savoir plus. Elle essaie de rencontrer de la victime, mais malheureusement tous les journalistes qui approchent Vanessa sont brutalisés, puis emmenés de force au commissariat où ils sont interrogés pendant plusieurs heures avant d’être libérés avec interdiction de remettre les pieds dans l’hôpital. Face à la pression médiatique, la jeune fille a été expulsée de force de l’hôpital par les forces de l’ordre.

Un air de trafic

Face à l’intérêt croissant observé autour de l’affaire Vanessa, Sosthène Fouda, homme politique, s’est saisit de l’affaire et affirme vouloir « mener son enquête ». Il a annoncé avoir retrouvé l’enfant de Vanessa chez un couple de magistrat. C’est alors qu’il convoque une conférence de presse durant laquelle il « promet de donner les noms du couple qui détenait l’enfant de Vanessa et de toutes les personnes impliquées dans le trafic d’enfants et autres, dans les hôpitaux du Cameroun ». Coup de tonnerre, la conférence de presse est annulée par la police, l’homme politique est arrêté et les journalistes présents sont obligés de se cacher afin de ne pas se faire prendre.

Loin d’être un cas isolé, l’histoire de Vanessa se répète tous les jours dans tous les grands hôpitaux du Cameroun, où de nombreuses mères, continuent à chercher leurs bébés disparus. Des familles se retrouvent même à enterrer leurs morts avec des organes en moins à cause du trafic d’organes. Pourtant, les responsables d’hôpitaux continuent à prétendre n’être « au courant de rien. »

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Santé

Cameroun - Santé : Cameroun : plus de la moitié des charges de santé supportées par les ménages (ministère) (5747)
Cameroun - Santé : LE MRC APPELLE A LA DEMISSION DE MAMA FOUDA (5491)
Cameroun - Santé : Cameroun: vives tensions entre les médecins et le Gouvernement Paul Biya (6007)
Cameroun - Santé : Le Syndicat des médecins du Cameroun propose son plan de financement de l’assurance maladie universelle (5588)
Cameroun - Santé : Cameroun : l’opposition apporte son soutien aux médecins grévistes (5691)
Cameroun - Santé : Cameroun: Les médecins lancent la deuxième phase de la grève ce jour (5946)
Cameroun - Santé : Cameroun: Le bras de fer continue entre les médecins et Mama Fouda (5597)
Cameroun - Santé : Cameroun: des médecins en grève (3757)
Cameroun - Santé : Cameroun: le Gouvernement Biya sanctionne des médecins grévistes (9650)
Cameroun - Santé : Samuel Eto’o Fils rétrocède un pavillon d’une valeur de 700 millions de FCFA à l’hôpital Laquintinie de Douala (4124)
Cameroun - Santé : Après l’Afrique du Sud, le Cameroun est désormais membre de l’Organisation mondiale d’études (4527)
Cameroun - Santé : Hôpitaux : ces patients qui ne peuvent pas payer (3957)
Cameroun - Santé : Santé: La Fondation Samuel Eto'o dote l'hôpital Laquintinie d'un pavillon de pédiatrie (cérémonie en images) (3531)
Cameroun - Santé : Samuel Eto’o Fils offre un hôpital aux populations de Douala (3491)
Cameroun - Santé : Navire-Hôpital : Le débarquement d’Africa Mercy au Cameroun divise (9383)
Cameroun - Santé : Les Etats-Unis mobilisent 156 milliards de FCFA pour soutenir la santé publique au Cameroun (9425)
Cameroun - Santé : Prise en charge gratuite des maladies rares: navire-hôpital Africa Mercy attendu au Cameroun (4704)
Cameroun - Santé : Paludisme: 4000 décès par an au Cameroun (11176)
Cameroun - Santé : Un nouveau vaccin contre le paludisme (3744)
Cameroun - Santé : Cameroun : 60 milliards perdus annuellement dans le commerce illicite des médicaments (5499)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Accident Train Camrail : Accident ferroviaire d’Eséka: la responsabilité de Camrail établie (1687)
Crise Anglophone : Cameroun: décision le 7 juin sur la libération de militants anglophones (1667)
CEMAC : Le Cameroun et le Gabon tenteront de lever 14 milliards de FCfa, ce 24 mai, sur le marché de la BEAC (1844)
Cameroun - Economie : Le Cameroun comptait 11279 entreprises modernes en 2013 (étude) (1914)
Accident Train Camrail : Le rapport de l’accident ferroviaire d’Eséka en couverture des journaux camerounais (1860)
Cameroun - Politique : La police disperse une conférence de presse d’Amnesty à Yaoundé (1764)
Cameroun - Economie : La ville de Douala pour abriter le centre régional e-commerce en Afrique centrale (1734)
Cameroun - Agriculture : L’Union européenne prévoit 25 millions d’euros pour accompagner les producteurs camerounais de fruits et légumes (3382)
Accident Train Camrail : Camrail, filiale de Bolloré, déclaré responsable de la catastrophe ferroviaire qui a fait au moins 79 morts en 2016 (3189)
Accident Train Camrail : Accident de Camrail au Cameroun: ''vitesse excessive'' responsable (3388)
Cameroun - Agriculture : 300 producteurs dans le Nord-Cameroun ont vendu 2000 tonnes de sorgho à Guinness entre mars 2016 et janvier 2017 (5046)
Cameroun - Energie : La production de gaz naturel liquéfié à Kribi démarrera vers la fin de cette année (5242)
CEMAC : Le Cameroun veut lever 5 milliards sur le marché de la CEMAC (5079)
Cameroun - Assurances : La compagnie camerounaise Samaritan Insurance suspendue d’activités (4894)
Cameroun - Tchad : Baisse de 1,87 milliard FCFA des droits de transit du pétrole tchadien par le Cameroun (5178)
Lutte contre Boko Haram : Deux kamikazes se tuent à l’Extrême-nord du Cameroun (5995)
Cameroun - Economie : Banyo, bureau camerounais des Douanes frontalier avec le Nigeria, enregistre des pics de recettes (5854)
Cameroun - Economie : Crise dans les micros finances: Comment l’Etat abandonne les épargnants et clients de Comeci (5495)
Cameroun - Emploi : ANOR: Le calvaire des retraités (5994)
Cameroun - Gouvernance : Agence nationale des normes et de la qualité: Quand le Dg s’empiffre sous le couvert des frais de missions (5950)