Emeutes Bamenda. Cameroun: Revendications anglophones, le «général» Valsero dégaine contre Biya

  • Armand Ougock | Koaci |
  • Publié : Mardi le 20 Décembre 2016 14:07:57 |
  • 15740 hits |
  • Culture |

Dans sa dernière parution, le général Valsero, parle des récentes manifestations dans la partie anglophone du pays, qui continuent de secouer le Cameroun.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Sans détour, le rappeur camerounais attribue au chef de l’Etat, les causes du « problème anglophone ».

Dans cette chanson, on peut entendre l’artiste évoquer, « l’avenir qui s’assombrit », et les temps qui se « corsent ».

« Quand l’avenir s’assombrit, quand les temps se corsent, quand le vivre ensemble est touché cousin, vas-y cherche ta voie ».

Et s’adressant au président le rappeur anti Biya poursuit « je t’avais prévenu », je t’ai adressé trois lettres, t’as pas voulu m’entendre.

Le chanteur accuse le président « d’arrogance » et d’avoir mis à mal la « cohésion sociale »
Dans la même veine, il traite de « voleurs » les membres du gouvernement et les soldats « d’agresseurs ».

Extrait du nouveau rap de Valsero Rechercher Valsero : « Je t’avais prévenu, mais t’as pas voulu m’entendre. Aveuglé par le pouvoir t’as même essayé de me pendre. Je t’avais prévenu, par trois fois je t’ai écrit. Rappelle-toi, ma première lettre datait d’octobre 2008. Je t’avais prévenu, tes ministres sont des voleurs, tes soldats des agresseurs ; et toi le pauvre, le patron des pilleurs, ça t’a fait rire, t’as fait preuve d’arrogance, t’a pissé sur les pleurs, la douleur et la souffrance, t’as humilié ton peuple, corrompu l’opposition, dévalué la tradition, t’as mis à mal la sociale cohésion. La guerre des nerfs c’est toi qui l’as déclenchée. Les flammes de l’enfer, ta politique les a attisées. T’as fait mourir l’espoir dans les cœurs de tous les jeunes….J’ai vu la guerre civile venir à des kilomètres à l’horizon. J’ai consacré mon art à faire de l’interpellation avec l’espoir qu’un jour peut-être il y aura positive réaction…regarde autour de toi, il y a que la rage. La coupe est pleine, la colère se déverse, si j’étais à ta place, je la poserais avant qu’elle se renverse. »



Le pouvoir n’a pas encore réagi à cette nouvelle production musicale du « général » Valsero.

Armand Ougock, Yaoundé

SUR LE MEME SUJET : Emeutes Bamenda

Emeutes Bamenda : Cameroun : sévère mise en garde des médias contre l’apologie de la sécession ou du fédéralisme (165)
Emeutes Bamenda : De présumés meneurs de violence interpellés dans le cadre des revendications dans les régions anglophones du Cameroun (2718)
Emeutes Bamenda : Cameroun/fronde anglophone: internet coupé et arrestations des leaders (3554)
Emeutes Bamenda : Villes mortes : Scènes de violence dans la région du Sud-Ouest (5891)
Emeutes Bamenda : Vox Pop : Que pensez-vous de l’interdiction de certains regroupements anglophones ? (2977)
Emeutes Bamenda : Crise anglophone : Le Consortium de la société civile anglophone se délocalise en Europe (5870)
Emeutes Bamenda : Revendications anglophones : La négociation est terminée (3125)
Emeutes Bamenda : Mbengwi : La maison du commandant de compagnie brûle (5659)
Emeutes Bamenda : Nord-Ouest et Sud-Ouest : Le gouvernement prend ses responsabilités (2585)
Emeutes Bamenda : Penal Code, OHADA Law: Official English Versions Handed To Lawyers (2780)
Emeutes Bamenda : Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest: le gouvernement dénonce la surenchère (6954)
Emeutes Bamenda : Issa tchiroma Bakary : « il n’y aura ni fédéralisme, ni sécession » (3328)
Emeutes Bamenda : Problème anglophone: Les villes mortes en attendant… (6740)
Emeutes Bamenda : Problème anglophone : Le gouvernement à l’épreuve du dialogue républicain (2172)
Emeutes Bamenda : Cameroun: deux organisations anglophones interdites d'activités (6340)
Emeutes Bamenda : Cameroun : le gouvernement confirme l’interdiction des activités de mouvements sécessionnistes anglophones (6870)
Emeutes Bamenda : Le gouvernement camerounais explique les freins à la sortie de crise dans les régions anglophones (7646)
Emeutes Bamenda : Préoccupations des enseignants anglophones: les recommandations transmises au PM (5753)
Emeutes Bamenda : Nord-Ouest et Sud-Ouest : il faut sauver l’école (3090)
Emeutes Bamenda : CAMEROUN, QUESTION ANGLOPHONE : LA DÉCLARATION DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE DU BENELUX ET DE FRANCE (2263)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Communication : Dorothée Danedjo Fouba: la diplomate camerounaise de Mozilla (1858)
Cameroun - Communication : Medi 1 radio: une nouvelle fréquence sur les ondes (1865)
Cameroun - Cinéma : FESPACO 2017: le Cameroun en sélection officielle (1844)
Cameroun - Cinéma : Douala renoue avec le cinéma en salle (1831)
Cameroun - Nécrologie : Adieu, Zacharie Noah ! (2747)
Cameroun - Femmes : « Repassée » par ses propres parents à Bépanda (3833)
International : DO YOU HAVE A DOCUMENTARY THAT NEEDS TO BE MADE? (2583)
Cameroun - Nécrologie : Cameroun : Yannick Noah enterre son père ce mercredi à Etoudi (3405)
Cameroun - Livre : Culture camerounaise: les grandes figures dans un coffret (2727)
Emeutes Bamenda : Nord-Ouest et Sud-Ouest : il faut sauver l’école (3090)
Femmes : La méthode «Morning Pages»: écrire 750 mots par jour pourrait changer votre vie (5068)
Femmes : Kim Kardashian raconte son agression à Paris (5058)
Cameroun - Chine : Chine-Cameroun: la culture en partage (6983)
Cameroun - Cinéma : Cinéma: 200 recrues pour un film camerounais (5514)
Cameroun - Allemagne : Musique: l’allemand en chantant (5507)
Cameroun - Musique : Jeux de la Francophonie : Kareyce Fotso honorée (5530)
Cameroun - Cinéma : Le groupe Vivendi annonce l’ouverture de la 2ème salle Canal Olympia du Cameroun, à Douala, le 18 janvier 2017 (6386)
Cameroun - Théâtre : Selavie, nouvelle « députée » du parlement du rire (6607)
Cameroun - France : Le Cameroun, prétexte africain de Dieudonné M’Bala M’Bala (6485)
Emeutes Bamenda : Cameroun : fermeture à Bamenda d’une radio privée (5942)