Cameroun - Football. Cameroun: Les Allemands veulent préserver leurs reliques coloniales

  • Christelle Belibi | Le quotidien de l'économie |
  • Publié : Lundi le 06 Mars 2017 08:12:32 |
  • 12585 hits |
  • Opinion |

Très jaloux de leur histoire au Cameroun, ils se sont lancés dans un travail de conservation de leur passage datant du 19ème et 20 ème siècle.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


1916-2017. Plus d'un siècle déjà que les Allemands ont quitté le Cameroun. Mais les marques de leur présence demeurent parmi nous. Sous la colonisation allemande, une série de projets ont vu le jour. A l'exemple des exploitations agricoles, de la construction en 1908 de la mission catholique du Sacré Cœur par la congrégation des Pères Pallotins ainsi que de la construction des bâtiments administratifs et de nombreuses voiries à l'Ouest du Cameroun. A cette liste non exhaustive s'ajoute un enchainement de cartes montrant les différentes modifications de la superficie du Cameroun qui est passée de 790.000 km2 en 1911 à 475.442 km2 actuellement.

Quelques-unes de ces empreintes considérées aujourd'hui comme les vestiges de la colonisation reposent aux archives nationales, office chargé de préserver notre patrimoine. Néanmoins, les garanties de conservation et de préservation ne sont pas toujours optimales. Raison pour laquelle la Communauté allemande du Cameroun en collaboration avec l'Institut Goethe a renoué avec la traduction d'un inventaire crée lors d'un projet commun entre les Archives nationales et le Bundesarchiv entre les années 1970 et 1990. Cet inventaire remis aux chercheurs en 1994 contient des méta-informations pour environ 5300 actes et documents, datant de l'époque coloniale allemande au Cameroun. Seulement, ils restent sous-exploités à cause du caractère gothique par lequel ils ont été matérialisés. Dr Olembe, directeur des Archives nationales reconnaît que ces documents constituent le soclde l'histoire du Cameroun.

Mais, le caractère utilisé empêche considérablement l'exploitation desdits documents. Même les allemands aujourd'hui ne savent pas lire les caractères gothiques. Le décryptage de ses signes de langage est donc l'objet d'un séminaire ouvert aux archives nationales depuis le 13 février dernier sur la préservation et la conservation du fonds allemand des archives nationales. Cerise sur le gâteau, la partie allemande met à la disposition des archives nationales 600 boîtes d'archives incombustibles, 2500 chemises cartonnées d'un poids total de 700 kg, ainsi que du matériel logistique nécessaire à l'assainissement des espaces grâce aux financements du Fonds allemand disponible aux archives nationales.

Sur trois semaines, les formateurs allemands auront la lourde tâche de rendre ces documents digestes et compréhensibles par tous. Le premier module sera l'apprentissage aux employés des Archives nationales de la langue. Puis suivront les étapes de la traduction. « En tant qu'archiviste, nous aurons à faire à des gens qui ne maitrisent pas l'écriture. On a besoin d'une journée pour leur faire apprendre l'écriture. Et après, il faut encore un petit exercice. Celui de la traduction » explique un formateur allemand. Avant d'ajouter que « l'institut Goethe a développé un matériel d'enseignement où on apprend à lire, aussi à écrire.

Ça facilite les choses. L'écriture, elle n'est pas si étrangère comme on le pense. Les documents de l'ancien français sont écrits dans cette langue-là. C'est vraiment une chose faisable, il faut simplement s'y mettre». L'enjeu de cette formation est d'abord de s'approprier les techniques de conservation et de préservation des documents qui datent du 19ème siècle. Ensuite leur traduction et transcription de ces archives en une langue usuelle. Cet atelier qui se déroule à Yaoundé depuis le 13 février 2017 est l'aboutissement d'un projet de coopération entamé depuis 2015 entre les Archives fédérales d'Allemagne et les Archives nationales du Cameroun. Sur un autre plan, cet atelier en est ainsi l'une des déclinaisons, et vise à son terme, la réorganisation du Fonds allemand des Archives nationales et prélude à sa numérisation.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Football

Cameroun - Football : Mercato : Nelson Mandela Mbouhom signe en Allemagne (503)
Cameroun - Football : Transfert : Felix Eboa à Guingamp (8038)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (7194)
Cameroun - Football : La FIFA annule purement et simplement la réunion avec les protagonistes de la crise à la FECAFOOT (officiel) (4906)
Cameroun - Football : Tonnerre Kalara Club : Le frère cadet de Essomba Eyenga accusé de détournement (8111)
Cameroun - Football : MTN Elite 1et 2: la reprise (9269)
Cameroun - Football : Opportunité: Michel Tadoum à la conquête du football allemand! (6038)
Cameroun - Football : Transfert: PWD de Bamenda pioche au Nigéria (6212)
Cameroun - Football : Affaire Fecafoot/TAS : Gianni Infantino humilie Geremi Njitap (7009)
Cameroun - Football : Football : pour Claude Le Roy, le Cameroun a été victime d’un « délit de sale gueule » en 1998 face au Chili (8810)
Cameroun - Football : Fabrice Raymond Fosso ‘’Je vais juste me mettre au travail pour pouvoir continuer à donner le meilleur de moi.’’ (8400)
Cameroun - Football : SUD,Ligue régionale de football: les responsables de clubs s’engagent pour de nouveaux défis (12228)
Cameroun - Football : Mafia : Abdouraman Hamadou étale la FIFA (12116)
Cameroun - Football : Cyril Kpama : « Nous avons au pays des personnes compétentes » (13381)
Cameroun - Football : Eto’o prêt à soutenir l’Académie nationale de football au Cameroun (13703)
Cameroun - Football : Lions indomptables : Koa Luc appelé à choisir entre l'hemicycle et les sélections nationales (6148)
Cameroun - Football : FIFA: on parlera Fecafoot en août (10546)
Cameroun - Football : Fecafoot : Mouvement dans les sélections nationales (9085)
Cameroun - Football : Anafoot: Paul Biya nomme Issa Hayatou PCA et Enow Ngatchu DG (11864)
Cameroun - Football : Pierre Laurent Tamo : « Pour arriver au professionnalisme, la structuration administrative de notre football est un processus non négociable » (8941)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (7640)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (7518)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (7565)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (7425)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (5294)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (6252)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (5444)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (6336)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (6539)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (6507)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (6635)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (6645)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (7194)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (6547)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (6395)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (5943)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (5899)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (3715)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (3286)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (7654)