Cameroun - Communication. Audiovisuel public :Comprendre la nouvelle donne à la Crtv

  • Mutations |
  • Publié : Mercredi le 09 Septembre 2015 07:17:58 |
  • 36188 hits |
  • Culture |

Enjeux des mutations au sein de la Cameroon radio television.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Lorsque le journal Mutations, faisant suite aux récents mouvements opérés à la Crtv, a sollicité mon éclairage en ma qualité  d’universitaire et spécialiste des médias audiovisuels –les enjeux de la migration vers le numérique étant de grande portée sociétale –  je me suis, comme d’habitude, volontiers prêté à ce type d’exercice dont l’intérêt me semble vital pour nos concitoyens et pour l’avenir de notre pays.




Avant toutes choses, je voudrais rappeler que les changements intervenus à la Crtv tirent leur source de trois principaux facteurs : l’exigence de restructuration de l’office face aux contraintes managériales induites par sa surobésité organique ; l’impératif de « désarchaisation » de l’outil technique compte tenu des mutations en vigueur au plan technologique ;  l’exigence de l’Uit en matière de globalisation du procédé de diffusion par la Télévision numérique de terre.



A l’évidence, ces différents motifs participent d’un noble sentiment qui est celui de moderniser une entreprise qui a longtemps souffert d’une perception peu favorable de la part de l’opinion publique, alors qu’elle recèle des individualités professionnelles sans pareil dans l’univers médiatique camerounais. La production d’un nouvel organigramme, l’engagement d’un programme de réhabilitation et de remise  à niveau des équipements techniques avec le concours de la firme chinoise Star Times, la désignation de nouveaux responsables en vue d’animer les nouvelles structures Crtv constituent les actes de politique médiatique accomplis par le management de la Crtv en vue d’en améliorer la performance. Mais alors, quelle lecture critique, en toute lucidité et en toute objectivité, peut-on en faire ?



Le défaut de projet audiovisuel



La question qui se pose ici est celle de savoir où veut se rendre la Crtv ? Quelle est la représentation de la société qu’elle porte ainsi que l’idéal socio-médiatique qu’elle charrie ? Dans une société telle que la nôtre, l’on ne peut faire de la télévision ou de la radio sans visée positive, sans perspective exaltante pour le public, laquelle aurait les allures d’un fil d’Ariane irriguant ainsi les contenus ainsi que les pratiques professionnelles au sein de toute l’organisation. Cette vision stratégique fondamentale n’existant visiblement toujours pas, il ya lieu de craindre de la complexification organisationnelle actuelle, l’émergence d’une construction entropique, erratique, syncrétique. Cette inquiétude est d’autant plus forte qu’entre autres, les perspectives de mutualisation de certains services par des départements transversaux pourraient être source de grandes difficultés en matière de planification et de gestion des équipements et ressources humaines.



La politisation, la clanisation et la tribalisation des nominations



Tout en reconnaissant le mérite dû à quelques professionnels qui s illustrent à la fois par leur probité intellectuelle, leur talent professionnel et leur ardeur à la tâche, il y a cependant lieu de déplorer cette tare congénitale, largement vérifiée, relative à la politisation, la clanisation et la tribalisation de la désignation des responsables à la Crtv. En pareil contexte, la compétence réelle est souvent battue en brèche par l’activisme des chercheurs de poste, la capacité à actionner les réseaux de toute nature, l’allégeance opportuniste au temple politique, etc. En outre, il y a lieu de redouter, dans nombre de cas, la vérification du « principe de Peter » : des acteurs plus ou moins brillants dans leur domaine  professionnel sont promus à des positions hiérarchiques pour lesquels ils n’ont pas souvent la compétence technique et managériale requise.



Le renouvellement de l’identité de l’audiovisuel public



Sur un plan plus formel et symbolique, le grand chambardement de cette migration vers le numérique, au lieu d’être le lieu de la démultiplication des tares congénitales de la Crtv vers la pluralité des chaînes créées, ce qui est un vrai risque, devrait être l’occasion d’effectuer les mutations identitaires, dénominationnelles et programmatiques de nature à redonner un nouveau souffle à cette entreprise stratégique. Y a-t-on au moins songé ? Rien n’est moins sûr. Notre souhait est que cela se fasse. La diminution des archaïsmes et contre-pratiques du passé sera aussi à ce prix.



Le rapport à la télévision du XXIe siècle



La méconnaissance des dynamiques de la télévision contemporaine fait que le modèle programmatique remobilisé reste celui désuet de la télévision généraliste.  Hormis les chaînes infos et sport qu’il faudra du reste véritablement différencier de la chaîne généraliste, les quatre autres chaînes ont toutes des relents généralistes. La spécialisation et la « complémentarisation » poussées des antennes sont aujourd’hui le véritable gage de la différentiation et de l’attractivité des antennes.

 

Auteur de « Les télévisions africaines face au défi de la modernité », L’Harmattan, 2015.

Par Dr Olivier Bile*
*Universitaire, spécialiste des médias audiovisuels.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (7658)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (7195)
Cameroun - Communication : La diversité en couverture des journaux camerounais (5846)
Cameroun - Communication : Vent de controverse en couverture des journaux camerounais (8636)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (11054)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (13209)
Cameroun - Communication : Qui, des Camerounais ou des Ivoiriens, regarde le plus la télé? (6916)
Cameroun - Communication : La diversité s’impose en couverture des journaux camerounais (6612)
Cameroun - Communication : Les «affaires» au menu des journaux camerounais (8015)
Cameroun - Communication : Le Conseil supérieur de la magistrature en couverture des journaux camerounais (8857)
Cameroun - Communication : Télécommunications et rentrée parlementaire à la une des journaux camerounais (8780)
Cameroun - Communication : Mort mystérieuse d’un évêque et économie en couverture des journaux camerounais (7963)
Cameroun - Communication : L’insécurité financière en couverture des journaux camerounais (3948)
Cameroun - Communication : Aimée-Catherine Moukoury : une passionée à Canal 2 (16985)
Cameroun - Communication : Gare aux « fake news » (16010)
Cameroun - Communication : Messapresse, filiale du groupe français Presstalis au Cameroun, veut augmenter son capital de 40 à 490 millions de FCFA (14087)
Cameroun - Communication : Économie et politique en couverture des journaux camerounais (6959)
Cameroun - Communication : Le mal-être social en couverture des journaux camerounais (7674)
Cameroun - Communication : Vent de fronde en couverture des journaux camerounais (5673)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais résolument en mode diversité (6243)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Musique : Musique camerounaise:les jeunes au pied du mur (7329)
Cameroun - Réligion : Pr. Jean Paul Messina: « Que le christianisme intègre les réalités africaines » (8384)
Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (8305)
Cameroun - Nécrologie : Nécrologie: la chanteuse Lisa T est décédée (9331)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (11054)
Cameroun - Musique : Communiqué de Olympic Gaming suite à l'agression de l'artiste camerounais Maahlox Levibeur (11202)
Cameroun - Réligion : Douala, la deuxième ville du Cameroun, au rythme du Ramadan (11740)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (13209)
Cameroun - Réligion : SUD,Ramadan 2017: Dons offerts aux femmes musulmanes à Ebolowa (12581)
Cameroun - Education : Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé (14073)
Cameroun - Musique : Salatiel: Serial lover (14056)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (15645)
Cameroun - Education : CEP 2017: 183 candidats bakas à l’Est (16789)
Cameroun - Education : Vers l’épilogue d’une année agitée (16815)
Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (16651)
Cameroun - Réligion : DÉCÈS DE MGR BALA. Des insectes au service des enquêtes (20939)
Cameroun - Economie : Jamais sans ma tontine (19060)
Cameroun - Musique : Rencontre à Miami Beach (Floride, États-Unis d’Amérique) avec l’artiste InorieFotso, à l’occasion de la sortie de son nouvel album. (23633)
Cameroun - Musique : Rap : Benash, dans les pas de Booba (18738)
Cameroun - Réligion : Ils sont morts dans leur soutane (23051)