Cameroun - Communication. Audiovisuel public :Comprendre la nouvelle donne à la Crtv

  • Mutations |
  • Publié : Mercredi le 09 Septembre 2015 07:17:58 |
  • 35319 hits |
  • Culture |

Enjeux des mutations au sein de la Cameroon radio television.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Lorsque le journal Mutations, faisant suite aux récents mouvements opérés à la Crtv, a sollicité mon éclairage en ma qualité  d’universitaire et spécialiste des médias audiovisuels –les enjeux de la migration vers le numérique étant de grande portée sociétale –  je me suis, comme d’habitude, volontiers prêté à ce type d’exercice dont l’intérêt me semble vital pour nos concitoyens et pour l’avenir de notre pays.




Avant toutes choses, je voudrais rappeler que les changements intervenus à la Crtv tirent leur source de trois principaux facteurs : l’exigence de restructuration de l’office face aux contraintes managériales induites par sa surobésité organique ; l’impératif de « désarchaisation » de l’outil technique compte tenu des mutations en vigueur au plan technologique ;  l’exigence de l’Uit en matière de globalisation du procédé de diffusion par la Télévision numérique de terre.



A l’évidence, ces différents motifs participent d’un noble sentiment qui est celui de moderniser une entreprise qui a longtemps souffert d’une perception peu favorable de la part de l’opinion publique, alors qu’elle recèle des individualités professionnelles sans pareil dans l’univers médiatique camerounais. La production d’un nouvel organigramme, l’engagement d’un programme de réhabilitation et de remise  à niveau des équipements techniques avec le concours de la firme chinoise Star Times, la désignation de nouveaux responsables en vue d’animer les nouvelles structures Crtv constituent les actes de politique médiatique accomplis par le management de la Crtv en vue d’en améliorer la performance. Mais alors, quelle lecture critique, en toute lucidité et en toute objectivité, peut-on en faire ?



Le défaut de projet audiovisuel



La question qui se pose ici est celle de savoir où veut se rendre la Crtv ? Quelle est la représentation de la société qu’elle porte ainsi que l’idéal socio-médiatique qu’elle charrie ? Dans une société telle que la nôtre, l’on ne peut faire de la télévision ou de la radio sans visée positive, sans perspective exaltante pour le public, laquelle aurait les allures d’un fil d’Ariane irriguant ainsi les contenus ainsi que les pratiques professionnelles au sein de toute l’organisation. Cette vision stratégique fondamentale n’existant visiblement toujours pas, il ya lieu de craindre de la complexification organisationnelle actuelle, l’émergence d’une construction entropique, erratique, syncrétique. Cette inquiétude est d’autant plus forte qu’entre autres, les perspectives de mutualisation de certains services par des départements transversaux pourraient être source de grandes difficultés en matière de planification et de gestion des équipements et ressources humaines.



La politisation, la clanisation et la tribalisation des nominations



Tout en reconnaissant le mérite dû à quelques professionnels qui s illustrent à la fois par leur probité intellectuelle, leur talent professionnel et leur ardeur à la tâche, il y a cependant lieu de déplorer cette tare congénitale, largement vérifiée, relative à la politisation, la clanisation et la tribalisation de la désignation des responsables à la Crtv. En pareil contexte, la compétence réelle est souvent battue en brèche par l’activisme des chercheurs de poste, la capacité à actionner les réseaux de toute nature, l’allégeance opportuniste au temple politique, etc. En outre, il y a lieu de redouter, dans nombre de cas, la vérification du « principe de Peter » : des acteurs plus ou moins brillants dans leur domaine  professionnel sont promus à des positions hiérarchiques pour lesquels ils n’ont pas souvent la compétence technique et managériale requise.



Le renouvellement de l’identité de l’audiovisuel public



Sur un plan plus formel et symbolique, le grand chambardement de cette migration vers le numérique, au lieu d’être le lieu de la démultiplication des tares congénitales de la Crtv vers la pluralité des chaînes créées, ce qui est un vrai risque, devrait être l’occasion d’effectuer les mutations identitaires, dénominationnelles et programmatiques de nature à redonner un nouveau souffle à cette entreprise stratégique. Y a-t-on au moins songé ? Rien n’est moins sûr. Notre souhait est que cela se fasse. La diminution des archaïsmes et contre-pratiques du passé sera aussi à ce prix.



Le rapport à la télévision du XXIe siècle



La méconnaissance des dynamiques de la télévision contemporaine fait que le modèle programmatique remobilisé reste celui désuet de la télévision généraliste.  Hormis les chaînes infos et sport qu’il faudra du reste véritablement différencier de la chaîne généraliste, les quatre autres chaînes ont toutes des relents généralistes. La spécialisation et la « complémentarisation » poussées des antennes sont aujourd’hui le véritable gage de la différentiation et de l’attractivité des antennes.

 

Auteur de « Les télévisions africaines face au défi de la modernité », L’Harmattan, 2015.

Par Dr Olivier Bile*
*Universitaire, spécialiste des médias audiovisuels.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Justice et aviation au menu de la presse camerounaise (5931)
Cameroun - Communication : Carte de presse: un outil pour assainir la profession (8094)
Cameroun - Communication : Cyber presse: le plagiat tisse sa toile (10676)
Cameroun - Communication : Climat morose dans les colonnes des journaux camerounais (6257)
Cameroun - Communication : Les crises au sein du patronat et de la communauté anglophone préoccupent les journaux camerounais (3781)
Cameroun - Communication : Cameroun : regain de tension entre MESSAPRESSE et les éditeurs de presse (12014)
Cameroun - Communication : Vent de polémiques en couverture des journaux camerounais (4142)
Cameroun - Communication : Journaux: Messapresse ne distribue plus certains titres (8121)
Cameroun - Communication : Le torchon brûle toujours entre les éditeurs de journaux et le distributeur Messapresse (7012)
Cameroun - Communication : Mutations: Xavier Messè s’en va (12743)
Cameroun - Communication : La grève des enseignants et le coup de gueule du sélectionneur de football en couverture des journaux camerounais (6424)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais en mode diversité (6804)
Cameroun - Communication : Crise anglophone et voyage présidentiel en Italie en couverture des journaux camerounais (7166)
Cameroun - Communication : Aide publique à la communication privée: 250 millions de F pour 168 demandes (17267)
Cameroun - Communication : Média et paix: des Awards envisagés au Cameroun (16589)
Cameroun - Communication : La Poste camerounaise prête à distribuer les journaux locaux (15783)
Cameroun - Communication : Distribution des journaux: le Mincom cherche des solutions durables (13655)
Cameroun - Communication : Un vent de malaise dans les colonnes des journaux camerounais (8170)
Cameroun - Communication : Cameroun : la Sopecam veut distribuer elle-même ses livres et ses journaux (10093)
Cameroun - Communication : Vent de diversité en couverture des journaux camerounais (8780)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Musique : Gestion du droit d’auteur: la voie des droits voisins (528)
Cameroun - Consommation : La Fnac ouvre sa première boutique au Cameroun dans la ville de Douala, le 26 avril 2017 (532)
Cameroun - Gouvernance : Réseaux sociaux: les administrations se connectent lentement (1619)
Cameroun - Education : Examens officiels : les épreuves pratiques démarrent ce jour (1649)
Cameroun - Musique : Ayissi Le Duc: 35 ans en dansant (3835)
Cameroun - Culture : Exposition: « Le feu », cet élément si parlant (4514)
Crise Anglophone : Les journaux camerounais préoccupés par la situation de grande tension à Bamenda (5425)
Cameroun - Culture : Festival: Les trésors de la culture Massa (7350)
Cameroun - Réligion : Religion: Pâques, c’est dimanche (10830)
Cameroun - Communication : Cyber presse: le plagiat tisse sa toile (10676)
Cameroun - Réligion : Télévision: l’évangélisation gagne le petit écran (10692)
Cameroun - Musique : Were Were Liking: une autre vision de l’art (11529)
Cameroun - Cinéma : CAMIFF2017: Buea To Host Cameroon Film Festival (11575)
Cameroun - Livre : Chaos libyen: Hugues François Onana dénonce l’Occident (11192)
Cameroun - Réligion : Commission nationale du Hadj: six membres déchus (11965)
Cameroun - Réligion : Cameroun : le ticket de participation au Hadj augmente de 282.000 FCFA (11886)
Cameroun - Musique : Droits d’auteur: deux semaines pour du concret (11964)
Cameroun - Musique : Kareyce Fotso: une polyglotte au micro (12033)
Cameroun - Réligion : Hadj 2017: les modalités du pèlerinage sont connues (12406)
Cameroun - Tourisme : Le WEF classe le Cameroun parmi les pays les moins compétitifs en Afrique au plan touristique (12606)