Cameroun - Travaux publics. Accident ferroviaire d’Eséka: et maintenant l’enquête

  • Yves ATANGA | Cameroon-tribune |
  • Publié : Mercredi le 26 Octobre 2016 08:46:09 |
  • 9221 hits |
  • Opinion |

Le président de la République, Paul Biya a créé mardi une commission d’enquête destinée à faire la lumière sur la catastrophe de vendredi dernier.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à



Dans la suite logique de sa déclaration de dimanche dernier à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, le président de la République a matérialisé mardi le souci de connaître les « causes profondes »  de la catastrophe qui endeuille le Cameroun depuis le weekend dernier. Déjà près de 80 morts et près de 600 blessés. Paul Biya a créé la Commission d’enquête sur l’accident ferroviaire survenu le 21 octobre dernier à Eséka pour établir les causes du drame, comme il le soulignait il y a trois jours. Tout dans le décret présidentiel signé hier laisse transparaître sa détermination à faire jaillir rapidement la vérité : le timing, les missions, la composition, le délai prescrit.


D’abord le timing. De retour d’un séjour privé en Europe dimanche, le chef de l’Etat a eu ses premiers mots pour les victimes et leurs familles. Condoléances, compassion, et vœu de prompt rétablissement. La journée de deuil national observée lundi va dans le sens de cette première préoccupation : celle des attentions pour les victimes, le recueillement pour l’ensemble de la Nation. Lundi, c’est effectivement tout le Cameroun qui a porté le deuil de ses fils et filles emportés dans cette tragique affaire. Et sitôt le deuil passé, le président fait entrer en scène cette commission, appelée, « à compter de la date de signature du présent décret », à se mettre au travail pour la manifestation de la vérité.


Ensuite, les missions. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles sont clairement énoncées. On peut les résumer ainsi : trouver les causes, identifier les responsables, proposer des mesures préventives pour l’avenir. Mais aussi, faire une évaluation de la manière dont la catastrophe a été gérée par les différentes administrations impliquées. Notamment l’assistance aux victimes. Sur instructions du chef de l’Etat, la prise en charge médicale des victimes est assurée aux frais de l’Etat. Cela dit, depuis vendredi, quelques complaintes se font entendre çà et là autour de la gestion des secours, de l’assistance aux blessés, et même du soutien aux familles. Notamment celles qui depuis le drame, cherchent à rentrer en possession des dépouilles. Et il reviendra aussi à la commission de faire la lumière sur cet aspect, parfois source de tensions..


La composition de la Commission est un autre indicateur. A la lecture du décret signé hier, on peut dire qu’il s’agit d’une commission d’enquête de haut niveau. Le président désigné n’est autre que le Premier ministre chef du gouvernement qui a suivi l’évolution de la situation dès la première alerte vendredi dernier. Le profil des autres membres est révélateur d’un net souci de pragmatisme. Ce n’est pas une commission pléthorique. Et chaque membre y est visiblement appelé à jouer un rôle essentiel et surtout précis. Le ministre d’Etat ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, le Secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie, le Délégué général à la Sûreté nationale et le Secrétaire permanent du Conseil national de sécurité. Voilà une équipe qui n’est pas sans rappeler les mots de Paul Biya prononcés dimanche à sa descente d’avion. L’enquête « approfondie » dont parlait le chef de l’Etat va donc se mettre en branle dans toutes ses composantes. Derrière cette composition de la commission, on voit les aspects judiciaires, administratifs mais aussi sécuritaires et de gouvernance. C’est tout dire.


Enfin, le délai prescrit à la Commission Yang, 30 jours indique bien qu’il n’y a pas de temps à perdre. La scène du drame est encore suffisamment chaude pour y recueillir tous les indices, toutes les pièces du puzzle à reconstituer. En tout cas, le mandat est bel et bien entamé depuis hier et le rendez-vous pris avec le destinataire du rapport attendu. Rapport qui va restituer la vérité sur la catastrophe ferroviaire la plus meurtrière de l’histoire du Cameroun.

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Travaux publics

Cameroun - Travaux publics : SUD,Route Sangmélima – Djoum: les travaux piétinent (5946)
Cameroun - Travaux publics : 2 ème pont sur le wouri: promesses d'un mastodonte (5902)
Cameroun - Travaux publics : Autoroute Yaoundé-Douala: près de 10 km déjà bitumés (9374)
Cameroun - Travaux publics : La construction de l’autoroute Yaoundé-Douala réalisée à 30% au terme du mois de janvier 2017 (9715)
Cameroun - Travaux publics : Le Cameroun vise un linéaire de 1615 Km de nouvelles routes bitumées à fin 2018 (10101)
Cameroun - Travaux publics : Cameroun : en 2016, le réseau routier s’est enrichi de 310 km de voies bitumées (4252)
Cameroun - Travaux publics : Cameroun : la première section de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen réalisée à 63% (7559)
Cameroun - Travaux publics : Second pont sur le Wouri: le gros œuvre presque bouclé (9247)
Cameroun - Travaux publics : Les travaux du gros œuvre du second pont sur le Wouri achevés à 84% (12599)
Cameroun - Travaux publics : L’entreprise Atidolf Nigeria lance les travaux d’une route de 72 km dans la région du Centre-Cameroun (7787)
Cameroun - Travaux publics : Cameroun : reprise de la construction de l’autoroute Kribi-Mboro, après 14 jours de grève des employés de la société chinoise CHEC (10492)
Cameroun - Travaux publics : Cameroun : les Travaux publics se taillent la part du lion dans le budget 2017 (8637)
Cameroun - Travaux publics : Axe Yaoundé-Douala : déviation à Matomb (14510)
Cameroun - Travaux publics : Autoroute Kribi-Edéa: l’entrepreneur et le maire à couteaux tirés (14218)
Cameroun - Travaux publics : 462 milliards de FCFA consacrés au secteur des travaux publics au Cameroun (7522)
Cameroun - Travaux publics : Le gouvernement camerounais annonce le bitumage de près de 1000 km de routes en 2017 (10460)
Cameroun - Travaux publics : Autoroute Yaoundé-Douala: les travaux ont repris (9002)
Cameroun - Travaux publics : Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka (9599)
Cameroun - Travaux publics : Cameroun: Laurent Gbagbo présente ses condoléances au peuple Camerounais suite à l'accident de train (9197)
Cameroun - Travaux publics : Accident ferroviaire d’Eséka: et maintenant l’enquête (9223)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Afrique du Sud : Afrique du sud : elle rêvait de voir le président (0)
Cameroun - Santé : L’hôpital de Bonassama parmi les 1ères structures de santé en Afrique à adopter l’intelligence artificielle pour améliorer les soins (963)
Cameroun - Finance : SCB Cameroun financera les importations en provenance des pays arabes grâce à des lignes de crédit de l’ITFC (963)
Cameroun - Politique : Les 32 ans du parti au pouvoir en couverture des journaux camerounais (1022)
Cameroun - Diaspora : Lettre ouverte à Paul Biya, président de la république du Cameroun (1372)
Femmes : La sieste, le meilleur secret anti-âge? (1722)
Cameroun - Italie : « Ensemble, nous bâtirons un partenariat fort et efficace » (1890)
Cameroun - Communication : Crise anglophone et voyage présidentiel en Italie en couverture des journaux camerounais (2531)
Cameroun : une économie à toute épreuve ? : La Cameroon Tea Estate envisage de se tourner vers le haut de gamme (3374)
Cameroun - Sport : Jeux de la Francophonie: dossiers d’accréditation attendus avant le 25 mars (3781)
Afrique - Football : CAF : Issa Hayatou, enfin ! (3896)
Cameroun - Nigeria : Le Cameroun dément avoir refoulé des réfugiés nigérians fuyant Boko Haram (2927)
Cameroun - Industrie : Des opérateurs économiques camerounais prospectent en République tchèque (2896)
Cameroun - Transports : Ernest Dikoum : « Nous venons d’acquérir les deux avions qui étaient en location » (3526)
Femmes : C’est prouvé, avoir une vie sexuelle active rendrait plus heureux au travail (3248)
Cameroun : une économie à toute épreuve ? : Cameroun : ces entrepreneurs qui croient dans le développement de leur région d’origine (3429)
France : France : le ministre de l'Intérieur démissionne (4165)
Cameroun - Italie : Sergio Mattarella : « Une communauté camerounaise très appréciée en Italie » (3895)
Cameroun - Agriculture : SUD,154.7 Millions de FCFA pour booster la production agropastorale (4566)
France : France: le ministre de l'Intérieur a employé ses filles lycéennes (4639)