USA. A la Maison Blanche, Michelle Obama et Melania Trump font connaissance

  • L'Express |
  • Publié : Vendredi le 11 Novembre 2016 07:45:44 |
  • 7436 hits |
  • Opinion |

L'actuelle Première dame a reçu ce jeudi après-midi, à la Maison Blanche, Melania Trump, l'épouse de Donald Trump. Cette dernière lui succédra comme First Lady le 20 janvier prochain.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Alors que leurs maris discutaient dans le Bureau ovale, Michelle Obama et Melania Trump ont fait connaissance ce jeudi à la Maison Blanche, organisant leur propre transition. L'épouse de Barack Obama a reçu la future Première dame dans la résidence. La première rencontre entre ces deux femmes s'est tenue loin des journalistes.

"Michelle a eu la chance d'accueillir la future Première dame et nous avons aussi eu une excellente conversation avec elle", a commenté le président sortant depuis le Bureau ovale, Donald Trump assis à proximité.

Évoquer la façon de vivre à la Maison Blanche

Généralement, la première prise de contact entre les Première et future Premières dames permet de parler de la façon de vivre à la Maison Blanche, d'y élever des enfants...

Michelle Obama, 52 ans, première First Lady noire de l'histoire américaine, ancienne avocate diplômée de Harvard, la quittera le 20 janvier avec une très forte cote de popularité: cette dernière est à 79% d'opinions favorables, selon un récent sondage Gallup sur la popularité des Premières dames. Elle est encore plus populaire que son mari.

Melania Trump, 46 ans, ancienne mannequin d'origine slovène, a elle tout à prouver: elle a 28% d'opinions favorables et 32% d'opinions défavorables, les plus mauvais chiffres pour une future First Lady depuis les années 1980, selon Gallup.

Melania Trump discrète durant la campagne

Elle a très peu participé à la campagne de son époux, préférant rester dans son triplex en haut de la tour Trump à New York, pour s'occuper de Barron, 10 ans, le fils qu'elle a avec Donald Trump.

Michelle Obama n'avait pas ménagé sa peine ces dernières semaines pour faire élire son "amie" Hillary Clinton. Elle avait notamment participé à plusieurs meetings de campagne, y apportant un souffle qui souvent faisait défaut. Elle avait, mi-octobre, critiqué l'attitude "effrayante" du milliardaire envers les femmes. A la convention démocrate en juillet, elle avait sans le nommer dénoncé un "langage de haine [...] qui ne représente pas l'esprit de ce pays".

Régulièrement encensée pour son élégance, elle a été à la Maison Blanche une Première dame très active. Elle s'est impliquée dans la lutte contre l'obésité des enfants, a soutenu les familles de militaires et a, l'an dernier, lancé avec son mari une initiative visant à développer la scolarisation des filles dans le monde.

Une nouvelle Première dame plus classique

Melania Trump, toujours très soignée, est beaucoup plus réservée. Elle entend être une Première dame plus classique. Elle avait entamé très jeune une carrière de mannequin en Italie et en France.

A la convention républicaine en juillet, elle avait été critiquée pour avoir plagié dans son premier discours plusieurs passages d'une ancienne allocution de Michelle Obama. Elle a "toujours aimé" Michelle Obama, qui fait partie des personnes qui l'ont inspirée, avait alors expliqué la "plume" du discours.

melania_trump_triche_michelle_obama

Melania Trump avait ensuite disparu de la campagne. Elle y est revenue très récemment, pour un discours où, visiblement intimidée, elle s'est faite l'avocate des "valeurs américaines, gentillesse, honnêteté, respect, compassion, générosité".

La défense des femmes et des enfants comme priorité

Cette femme qui se dit "très indépendante", a ajouté que si elle devenait Première dame, elle s'investirait dans la défense des femmes et des enfants. Et mettrait l'accent sur la lutte contre le harcèlement sur Internet.

Melania Trump, qui parle anglais avec un solide accent, et quatre ou cinq autres langues, sera le 20 janvier la première First Lady née à l'étranger depuis Louisa Adams, femme du président John Quincy Adams (1825-1829), née en Angleterre.

Arrivée aux Etats-Unis en 1996, elle a obtenu la citoyenneté américaine en 2006, un an après son mariage avec l'homme d'affaires. Elle l'a toujours défendu dans les crises qui ont émaillé sa campagne.

SUR LE MEME SUJET : USA

USA : Abrogation de l’Obamacare: le « non » du Congrès (3158)
USA : USA : le FBI enquête sur la Russie depuis juillet (4340)
USA : Le milliardaire US David Rockefeller décède à l'âge de 101 ans (5332)
USA : Un intrus dans la Maison Blanche (6328)
USA : Série: Michelle Obama a joué dans NCIS (13373)
USA : La justice interdit les expulsions aux Etats-Unis International (4115)
USA : Donald Trump va appeler les dirigeants européens et russe (6038)
USA : Trump va signer des décrets sur l'immigration (6666)
USA : LA PRESIDENCE DE DONALD TRUMP: UNE FENETRE D'OPPORTUNITE POUR L'AFRIQUE (6297)
USA : The first person president Donald Trump should ban from entering the US (6352)
USA : Trump prend ses fonctions de président des Etats-Unis (7157)
USA : Le ''survivant désigné'', l'homme qui pourrait devenir président à la place de Donald Trump (6929)
USA : Jour-J pour le 45e président des Etats-Unis (6245)
USA : Un magazine porno propose 1 million de dollars pour la sextape de Trump (6514)
USA : Révélations gênantes contre Donald Trump et premier scandale de sa présidence (6373)
USA : Moscou promet une réponse «adéquate» à l'expulsion des diplomates russes des USA (6779)
USA : Les Etats-Unis expulsent 35 diplomates russes (6487)
USA : Donald Trump obtient plus de 270 voix et devient le 45e président US (5605)
USA : Etats-Unis: le PDG d'ExxonMobil, nouveau secrétaire d'Etat (7268)
USA : Un africain-américain dans l'équipe Trump (6939)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

UK : Brexit: l'article 50 déclenché (480)
Opération Epervier : Un mandat d’arrêt émis contre l’ancien ministre camerounais des Finances, Essimi Menyé (1201)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais en mode diversité (1148)
Femmes : Relations toxiques: comment survivre et mettre fin aux amitiés toxiques? (1446)
Togo : Togo : le franc CFA au centre du débat (1513)
Zambie : Zambie : des consultations pour sortir de la CPI (1467)
Cameroun - Gouvernance : Le Cameroun classé 23ème en Afrique et 153ème dans le monde sur l’Indice du développement humain 2016 du PNUD (1985)
Afrique : Le Camerounais Alain Nkontchou lance un Fonds d’investissement de plus de 120 milliards de FCfa dédié à l’Afrique (1966)
Grippe aviaire : Elevage: la grippe aviaire refait surface (1946)
Libye : Sanctions levées contre Aisha Muammar Kadhafi (1999)
Femmes : Manger de la viande transformée peut aggraver les symptômes d’asthme (3530)
Cameroun - Energie : Communiqué de la Société Nationale des Hydrocarbures (3308)
Cameroun - Logement : Effondrements d’immeubles: des normes à construire (3227)
USA : Abrogation de l’Obamacare: le « non » du Congrès (3158)
International : Anne Hidalgo était à Douala (3263)
Crise Anglophone : La crise anglophone continue de faire les choux gras de la presse camerounaise (3228)
Cameroun - Tchad : Le Cameroun et le Tchad se concertent au sujet de la construction d’un pont entre les deux pays (3149)
International : Avant que les pays attaqués n’aillent en guerre contre les groupes terroristes (2903)
Cameroun - Sécurité : Haute trahison au port de Douala : que font Bolloré, SGS, douane…pour laisser passer des armes comme dans une passoire ? (3525)
Lions en Club : Lions Indomptables: Arnauld Djoum, le retour à la case de départ (5210)