Mercredi le 23 Mars 2016 10:58:38 Lore E.Souhe | Ecomatin Société

Cameroun - Transports. Aéronautique. Bombardier au secours de Camair-co

L’entreprise canadienne entend fournir au Cameroun des avions adaptés à ses besoins.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

René Cremonese, Hautcommissaire du Canada au Cameroun a été reçu en audience mercredi dernier par Edgar Alain Mebe Ngo’o, ministre des Transports. Il s’agissait pour le Haut-commissaire du Canada, de discuter de l’apport de l’entreprise Bombardier, qui se dit prête à fournir au Cameroun des avions pour courtes distances adaptés à ses besoins. René Cremonese a d’ailleurs insisté sur le fait que la compagnie canadienne proposera à court terme des avions commerciaux et Business à Camair-co, la compagnie camerounaise.

Cette contribution vient à point nommé, compte tenu des difficultés de Camair-co à faire démarrer ou du moins décoller ses avions supposés desservir les régions du Cameroun.

Les premières dessertes sont d’ailleurs attendues en fin mars ou début avril, soulignait le directeur général il y a quelques semaines. En effet, Bombardier Aéronautique est une filiale du groupe Bombardier. C’est le troisième employeur et vendeur dans le domaine de la construction aéronautique après Boeing et Airbus.

Le quatrième, en termes de nombres d’avions commerciaux produits annuellement après Boeing. Cet avionneur a vu le jour dans les années 1920 notamment par la production d’avions de brousse.

Bombardier Aéronautique est donc un conglomérat fabriquant divers types d’avions et de pièces aéronautiques. L’entreprise construit des jets d’affaires à très longs rayons d’action, des jets régionaux de moins de cent places, des avions de passagers turbopropulsés pour les courtes distances et les petites pistes, des bombardiers d’eau. Il procure également des pièces et services à l’aviation militaire.

Le groupe aéronautique canadien Bombardier, en profonde restructuration, gère désormais lui-même la vente de ses appareils.

Aussi, l’entreprise canadienne décide d’étendre son réseau de distribution en Afrique. Présent dans 21 pays d’Afrique entre autres l’Ethiopie, le Maroc et l’Afrique du sud, il est aussi présent au Moyen orient. Et pour poursuivre sa conquête de l’Afrique, Bombardier décide d’atterrir au Cameroun, l’objectif mis en avant est d’apporter une aide à Camair-co, l’entreprise nationale.

Selon le Haut-commissaire canadien, les nombreuses opportunités présentes sur le territoire camerounais permettront ainsi au Canada d’apporter une contribution qui permette au Cameroun d’atteindre les objectifs de 2035. L’entreprise canadienne, l’un des leaders dans son domaine, entend donc relever les défis d’aujourd’hui. Ces projets annoncés tournent aussi autour des chemins de fer et la construction des ports à réaliser par les deux parties. Le souhait pour eux étant, au finish la croissance de l’économie camerounaise.